Exemple à suivre

Publié le par Julien Blondel

Paris, jeudi dernier : une trentaine d'auteurs illustrateurs jeunesse investissent les locaux des éditions Vilo pour réclamer leurs droits. Une action inédite, entamée à l'appel de la Charte, et qui révèle un peu du parcours quotidien des auteurs et de la difficulté d'obtenir ses relevés, d'être payé dans les temps, d'avoir accès aux chiffres et d'être tout simplement traité de façon professionnelle. Une réalité d'autant plus affligeante que ce qui vaut pour le livre jeunesse vaut aussi, loin s'en faut, pour la presse, le jeu de rôles, la bande dessinée et le milieu de l'édition d'une manière générale. Oui madame.

Des auteurs qui s'unissent pour agir, c'est suffisamment rare pour être souligné dans une profession où l'on est souvent seul, que ce soit dans le travail en lui-même ou dans les recours concrets pour faire valoir ses droits. Des syndicats existent, collectifs, associations, ligues, chartes, regroupements cherchant à établir ou à faire respecter des lois et des usages, mais le statut de l'auteur est encore loin, très loin de celui du salarié en matière de traitement et de considération. On dit bravo très fort.


Publié dans . NEWS .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean 07/04/2011 14:24


Bonjour, et qu'en est il advenu de cette affaire ? Car je suis un jeune auteur et cela m'intéresse. Autre question subsidiaire, un ami m'a parlé d'un supplément du nom de Chrysalide pour Vermine,
après moults recherches je n'ai rien trouvé sur le net. Est-ce vrai ou est-ce juste une blague pour me faire rager. Bonne journée !


Ludo 20/11/2009 17:27


"Des auteurs qui s'unissent pour agir, c'est suffisamment rare pour être souligné"

Bravo!

Et merci pour l'info.


lhuissier 01/06/2009 10:58

on confirme un BRAVO TRES FORT